Des liens qui libèrent

L'expression est paradoxale. A côté des liens qui aliènent, enferment, oppressent, il existe bel et bien des liens qui affranchissent, ouvrent, oxygènent. La frontière qui les distingue est fragile. Cela vaut pour la vie individuelle, la vie en famille et celle en Eglise. Dans la période de


S'inscrire à notre newsletter

* champs obligatoires